Donner des os à son chien, est-ce nécessaire ?

Cette question m’est posée régulièrement par des propriétaires souvent inquiets des dangers de donner des os à son chien. Vous avez certainement déjà entendu, lu ou vécu des expériences malheureuses de chiens ayant ingéré des os.

Durant la période des fêtes de fin d’année, les vétérinaires sont plus sollicités pour gérer des situations délicates suite à l’ingestion d’os. Cependant leurs conseils de prévention sur le type d’os à administrer au chien ne sont pas toujours concordants et divisent la profession.

Les chiens ancestraux et sauvages mangeaient des proies, y compris la viande, les os et le contenu intestinal. Dans les os, ils trouvent des nutriments essentiels issus de la moelle osseuse et de la structure osseuse proprement dite.Nos chiens domestiques ont gardé ces besoins en nutriments essentiels de l’os (calcium, phosphore, oligo-éléments).

Alors, est-il nécessaire de donner des os à son chien ? Dans l’affirmative, quels types d’os ?

Quelles sont les valeurs nutritives de l’os ?

Quels sont les dangers pour nos chiens ?

Quels sont les avantages de donner un os ?

À quel type de chien est-il déconseillé de donner des os ?

 Je vous propose, dans cet article, mes réponses à ces questions

Quelles sont les valeurs nutritives d’un os ?

L’os contient ⅓ de matière organique et ⅔ de matière inorganique.Dans la partie organique, on a principalement du collagène (protéine fibreuse).

La matrice de la partie inorganique a une structure microcristalline appelée hydroxyapatite, composée de calcium, de phosphore, d’oxygène et d’hydrogène.

Le carbonate de calcium et le phosphate de calcium constituent 60 à 70 % de la masse de l’os. Ces composants donnent la rigidité et la résistance de l’os.

Le rapport Calcium/Phosphore joue un rôle important dans la physiologie de l’os. Ce rapport Ca/P doit toujours être bien respecté dans l’alimentation canine, surtout pour les chiots de grandes races. 

1 à 1,8 % de calcium est la quantité idéale dans un aliment (par rapport au poids sec).

 

Le cartilage attaché à l’os est un tissu conjonctif composé de collagène et de mucopolysaccharides. Le collagène est difficilement digéré par le chien.La moelle osseuse est principalement constituée de matières lipidiques (graisses) et de cellules sanguines. C’est un nutriment de très bonne qualité dont le chien en raffole.

Au niveau nutritionnel, l’os est un bon apport en calcium,en phosphore et puis c’est tout!

Il n’y a pas de vitamines, pas d’acides gras oméga, pas d’enzymes digestives. Quelques acides aminés du collagène existent, mais sont difficilement digérés.

Lorsqu’un chien ronge un os cru, les principaux éléments nutritifs proviennent des tissus mous comme la viande, la graisse et le tissu conjonctif… et non de l’os.

Quels types d’os crus peut-on donner à son chien ?

Ma recommandation est claire : pas d’os cuits, pas d’os entier de volailles, pas d’os de lapin, pas d’os de porc, pas de côtes de bœuf, de porc ou d’agneau.

Seul le gros os cru de bœuf est indiqué. 

gros os cru boeuf

Je sais que ce conseil va provoquer des remarques du genre : « N’importe quoi! Mon chien mange des os de poulet ou de porc depuis des années et il n’a jamais rien eu!» C’est possible, jusqu’au jour où…. Pourquoi prendre des risques avec les fragments de ces types d’os ?

  • Pour ses valeurs nutritives ? Si vous voulez assurer un apport en calcium et phosphore par ce biais, je pense qu’ils existent d’autres solutions moins dangereuses. De plus, un os cuit n’a pratiquement aucune valeur nutritive.
  • Pour l’occuper ou lui faire plaisir ? Là aussi, d’autres types d’os récréatifs sécurisés existent. (Voir plus loin)

Combien de propriétaires s’en sont voulu d’avoir donné ces types d’os à l’annonce du verdict de leur vétérinaire ? « Ah si j’avais su… ! »

Je pourrais aussi parler du chien réussissant à voler les restes de table dans la poubelle et qui se retrouve quelques heures plus tard chez le vétérinaire à la grande surprise des propriétaires.

Sous quelles formes trouve-t-on l’os comestible ?

On peut trouver « l’os comestible » sous 2 formes :  la poudre d’os et les os crus comestibles.

La farine d’os (poudre d’os) 

Généralement, elle est fabriquée à partir d’os cuits sous pression pour éliminer les tissus et la graisse. Ensuite ces os sont séchés et moulus sous forme d’une poudre. 

La farine d’os est un ingrédient utilisé dans les aliments industriels pour animaux de compagnie.

farine d'os

La qualité de poudre d’os dépend de l’origine et de la nature des os. La quantité de calcium et de phosphore varie d’une poudre à l’autre, mais veillez à ce que le rapport Ca/P soit toujours bien respecté en fonction du stade physiologique de l’animal.

L’apport en Ca et P dépend du type du régime alimentaire donné au chien.

  • Pour les chiens nourris avec une alimentation industrielle, ces minéraux sont incorporés dans la fabrication de l’aliment sous forme de poudre d’os. Analysez les étiquettes et assurez-vous que l’apport en minéraux soit bien équilibré. Certains produits bon marché et de basses qualités contiennent de trop grandes quantités de calcium. Trop d’os broyés de différentes origines (volaille, poisson, carcasses) ont été ajoutés dans leurs compositions par souci d’économie.  
  • Pour le chien nourri avec une ration ménagère, il faudra ajouter ces minéraux dans la ration pour assurer un bon équilibre entre le calcium et le phosphore. Selon le stade physiologique, les exigences du rapport Ca/P ne sont pas les mêmes.
  1. Pour un chiot en croissance, une femelle gestante, ce rapport Ca/P doit être compris entre 2 à 3. Il faut donc 2 à 3 fois plus de calcium.
  2. Pour un chien adulte, le rapport conseillé est de 1,2 à 1,3.
  3. Pour le chien âgé, insuffisant rénal ou cardiaque, il est conseillé d’avoir un apport en Phosphore réduit. 

Cet apport de calcium et de phosphore peut se faire à l’aide de complément minéralo-vitaminique (CMV)En voici un exemple 

  1. Pour chien et chat, Petmin 

  • Pour les chiens nourris au BARF, cet apport calcium/phosphore est assuré par le régime bien équilibré contenant des os et des abats.

Os crus comestibles

Ce sont les os crus de volailles (ailes de poulet, cou de poulet ou de dinde), os souple sans moelle, broyés dans un hachoir à viande. Ce type d’os crus finement broyés ne présente aucun risque d’obstruction ou de perforation du tube digestif.

Ce type d’aliment est un excellent complément d’un régime BARF pour chien en apportant le calcium, le phosphore et certains oligo-éléments nécessaires à un régime équilibré. 

Les OS crus de bœuf sont des os récréatifs

Le gros os cru n’est pas destiné à tous les chiens. Certaines conditions doivent être respectées.

  • Seuls les gros os crus de bœuf sont conseillés. Pas d’os de porc cru ni les os de côtes de n’importe quelle espèce.   
  • AUCUN os cuit ne doit être donné au chien. Fragilisé par la cuisson, il se casse facilement en fragments pouvant occasionner de graves lésions au niveau buccal et dans tout le tube digestif.  
  • Surveiller le chien pendant qu’il ronge son os 
  • Donner un os adapté à la taille du chien 
  • À éviter pour le chien «broyeur» (voir plus loin)
  • Les os restants de dîner de famille ne doivent pas être donnés au chien. Faut-il rappeler que les os de poulet cuits, les os de côte de porc ou de bœuf peuvent être un danger pour nos amis à quatre pattes? 

Os cru de bœuf

  • Ce sont les gros os crus, charnus avec du cartilage et des tissus mous encore attachés. Par exemple les gros os de fémur de bœuf remplis de moelle osseuse, les genoux de bœuf, gros jarrets de bœuf (os à moelle pour soupe)…
  • Vous pouvez trouver ce type d’os chez votre boucher local ou grandes surfaces. Si vous avez l’occasion d’en acheter plusieurs, vous pouvez les congeler. On trouve aussi ce type d’os congelé dans certaines animaleries. Ce sont donc des os récréatifs, destinés à être rongés, pas à être mangés.

Donnez ces os crus en fonction de la taille du chien 

Il est primordial de s’assurer que la taille de l’os récréatif soit adaptée à la taille.

« L’os doit être plus large que la longueur de la tête du chien » 

OS chien large

Le chien a tendance à vouloir avaler rapidement un os et non pas de le ronger. Si l’os est trop petit, le chien risque de l’avaler avec toutes les conséquences désastreuses que cela peut engendrer. 

Ce conseil est valable aussi pour les os en bois de cerf : ne donnez pas un petit os en bois à un grand chien, il va vouloir le casser avec des risques de lésions dentaires. 

Que ce soit un Berger Allemand ou un Yorkshire, respectez cette règle d’or au niveau de la taille de l’os.

Donne ces os crus en fonction de la personnalité du chien

Comme je vous l’ai déjà écrit, tous les chiens ne peuvent pas recevoir des os crus. Il est important de surveiller le comportement du chien à la réception de ce type d’os récréatif. Certains types de chiens n’ont pas les caractéristiques morphologiques pour ronger les os crus.

Attention aux chiens « mâcheurs agressifs » 

  • Le chien « mâcheur agressif « va vouloir consommer l’os en entier, et cela le plus rapidement possible. Il aura tendance à vouloir casser l’os en fragments pour pouvoir l’ingérer. Il ne ronge pas, il cherche à détruire l’os avec comme conséquence fréquente : la fracture dentaire
  • Ne jamais donner au chien mâcheur agressif des os trop petits ou qui peuvent se prendre facilement dans la gueule. Pas d’os en bois de cerf ni d’anneau de fémur ou tibia (petit os à moelle pour potage ou osso buco). 
  • Seuls la grosse articulation brute ou le gros fémur peuvent être donnés à ce type de chiens. Il est impératif de surveiller le chien de près.

Si vous constatez qu’il essaie de fragmenter l’articulation en petits morceaux, il faut le lui retirer immédiatement. Quand il aura passé du temps sur l’os et que vous ne pouvez plus le surveiller, il faut le lui enlever ! 

Si le degré “mâcheur agressif” est trop élevé (chien broyeur), il vaut mieux ne pas lui donner d’os crus récréatifs. Un jouet Kong adapté à sa taille lui conviendra mieux (voir plus loin)

Pour les races brachycéphales

Ce type de chiens (boxer, bouledogue, carlin, pékinois…) peuvent rencontrer des difficultés pour ronger les os crus efficacement et sans danger. Cela est dû à la morphologie de leur crâne.

Si vous avez un chien appartenant à cette classe, je vous conseille d’examiner la dentition (plus particulièrement les molaires supérieures et inférieures), l’état des dents, les gencives, la longueur du museau pour s’assurer que le chien puisse manipuler un os cru sans danger. Au besoin, faites cet examen par un vétérinaire.

SI le chien n’est pas apte, ce n’est pas grave. Un jouet Kong sera une meilleure solution pour assouvir ses envies de mastication. 

9 Conseils pour la distribution d’os crus 

  1. N’achetez pas des os à moelle coupés dans le sens de la longueur. Ils se brisent plus facilement et peuvent occasionner ainsi des lésions buccales, du tube digestif et risque d’étouffement. Pas d’os de porc ni de côtes de bœuf pour les mêmes raisons (risque de fragments) os moelle coupe en deux
  2. Si vous achetez plusieurs os à moelle, vous pouvez les congeler en paquet individuel et les décongeler un à la fois.
  3. J’insiste sur le fait de donner un os de taille au moins équivalente à la longueur de la tête du chien. » Il n’y a pas d’os trop gros, par contre un os trop petit peut être un danger pour le chien.
  4. Pas d’os cru pour le chien « mâcheur agressif » (chien broyeur).
  5. Donner l’os à moelle (os récréatif) après un repas. Un chien affamé aura tendance à vouloir le mordre, l’avaler ou le casser en morceaux. Si vous remarquez que votre chien brise l’os en morceaux, il faut retirer tout de suite ces fragments ou l’os. Un chien rassasié profitera de la stimulation mentale de la mastication sans ressentir le besoin de manger l’os.
  6. Donner les os crus à l’extérieur (jardin, cour,) ou sur une surface facilement nettoyable, cela vous évitera des dégâts dans l’habitat. Des séances de 15 à 20 minutes sont largement suffisantes. Passé ce délai il faut lui retirer l’os et le remettre au réfrigérateur. 
  7. Je le répète encore une fois : surveillez de près votre chien pendant qu’il ronge un os cru. Ne choisissez pas la facilité de le laisser partir dans un endroit isolé. En le surveillant, vous pourrez réagir immédiatement s’il commence à s’étouffer ou si vous remarquez du sang sur l’os ou autour de sa gueule (lésions buccales). 
  8. Un os par chien ! Dans les maisons avec plusieurs chiens, il faut les séparer avant de donner à chacun un os récréatif. Je sais que ce conseil fera sourire certains, mais c’est une règle de base. Le fait de recevoir un os peut faire ressortir leur instinct de protection de ressources. Il ne faut pas tenter le diable, car cet instinct peut être source de réactions très violentes, même chez les chiens réputés calmes !

9.Ne pas garder l’os cru plus de 12 h, une fois que l’os a été rongé, jetez-le ! Au-delà de ce délai, des risques de transmission de pathologies d’origine alimentaire telle que la salmonellose sont possibles. 

Avantages de donner un os à son chien 

  • Stimulation mentale : los récréatif est un excellent moyen pour occuper et relaxer le chien. Cela peut réduire l’anxiété du chien.
  • Excellent exercice pour les muscles de la mâchoire 
  • Nettoie les dents : ronger un os récréatif équivaut à un bon brossage des dents. La mastication stimule la sécrétion d’enzymes salivaires. Cela aide à prévenir la formation de la plaque dentaire et les maladies des gencives.  
  • Le chien apprécie le goût des os crus 

Les dangers de certains types d’os.

Blessures au niveau de la gueule 

Des fragments d’os peuvent se loger au niveau du palais, des gencives, de la langue ou du pharynx provoquant des plaies ou une chirurgie parfois délicate pour les extraire

Os coincé dans la gueule 

Je déconseille de donner des petits os à moelle (anneau). En plus du danger de les avaler pour les chiens de grande race, il n’est pas rare de constater ce type d’os coincé dans la gueule. Il peut s’enrouler autour de la mâchoire inférieure comme vous pouvez le voir sur cette photo.

os enroulé autour de la machoire

Situation stressante et potentiellement douloureuse pour le chien. Une anesthésie plus une petite intervention de « découpe » seront nécessaire pour délivrer le chien.

C’est un bon exemple où l’importance de la surveillance est démontrée.

Imaginez la situation d’un chien victime d’une telle mésaventure, livré à lui-même pendant des heures, essayant de se débarrasser de l’os coincé au moyen de ses pattes ou autres ! Les dégâts peuvent être dramatiques.

Lésions au niveau des dents : fracture

Ce type de lésion est fréquent chez le chien « mâcheur agressif », on peut voir parfois plusieurs dents fracturées ! Une dent fracturée peut devenir un gros problème : risque d’infection, maladies systémiques (souvent atteinte cardiaque) et puis une source de douleur très intense.

Le chien peut « masquer “cette douleur au point que les propriétaires ne s’en rendent pas compte. ‘Mais Docteur, mon chien mange encore bien, je ne comprends pas ‘et le chien avait deux dents fracturées diagnostiquées par radiographie. ! 

Les dents du chien ont une couche d’émail d’une épaisseur de 1 millimètre ! En cas de fracture, l’émail fissuré ou cassé peut laisser passer des bactéries qui vont pénétrer la pulpe de la dent et y provoquer une infection (pulpite, abcès dentaire).

Si cette infection n’est pas soignée, les bactéries peuvent passer dans le sang et provoquer une maladie systémique (endocardite, hépatite, néphrite). Un traitement du canal radiculaire ou l’extraction dentaire sont les solutions de traitement. Bien souvent, c’est l’extraction qui sera la meilleure solution pour le bien-être de l’animal. 

Lésions au niveau du tube digestif 

L’os ou fragments d’os peut rester bloqué au niveau de l’œsophage, de l’estomac ou de l’intestin. Une occlusion partielle ou totale va nécessiter une chirurgie ou endoscopie pour extraire ce ‘corps étranger’.Si les fragments d’os perforent l’estomac ou les intestins, une chirurgie d’urgence sera nécessaire pour éviter une péritonite. Pathologie grave qui peut tuer le chien.

Un ou plusieurs petits morceaux d’os peuvent se loger au niveau du rectum. Une difficulté à déféquer, douleur et hémorragie nécessitera une visite chez le vétérinaire.

Comme les os sont riches en calcium, cela peut raffermir les selles et provoquer une constipation. Là aussi, une visite chez la vétérinaire pourra être nécessaire.

Ces types de lésions sont les conséquences d’ingestion d’os cuits ou d’os crus friables et trop petits !

Os à moelle contre indiqué pour certains chiens 

Si le chien souffre d’un excès de poids, d’une pancréatite chronique, de problèmes gastriques (estomac sensible), l’os à moelle est à éviter. La moelle osseuse est une source importante de calories et de matières grasses.

Qu’en est-il des os séchés, des os en peau de buffle conseillés comme produits à mâcher ?

Ces types d’os sont fabriqués avec de la peau de bovins, porc ou mouton.

Je les déconseille pour ces différentes raisons :

  1. Toxicité du processus de fabrication

Durant tout ce processus, ces peaux ont subi des traitements chimiques et mécaniques laissant des traces de produits chimiques toxiques et/ou cancérigènes. Colorants (notamment E 129), agents de conservation (benzoate de sodium), gélatine et autres additifs peuvent être présents dans ces os à mâcher.

Je ne vais pas vous détailler tout ce processus, mais soyez vigilant sur l’origine de leur fabrication et sur leur composition en principe décrite sur l’étiquette. Bien faire la distinction entre les os à mâcher et aliments complémentaires. Les exigences de fabrication ne sont pas les mêmes. Sachez que pour avoir la forme d’un os et assurer leur longévité, ces peaux ont été, en plus, pressées et assemblées avec une colle dont la liste d’ingrédients peut être alarmante (formaldéhyde, plomb, arsenic, mercure, chrome).

  1. Responsables de graves pathologies digestives ou de mortalité

Lors de la mastication, des fragments d’os à mâcher peuvent se détacher, être avalés et être à l’origine d’obstruction des voies digestives et/ou respiratoires. Des mortalités par étouffement sont fréquemment rapportées au sein de différentes cliniques à travers le monde.

  1. Signes d’allergies

Les substances rentrant dans la composition de ces os à mâcher peuvent provoquer des allergies avec vomissement, diarrhée.

Pour toutes ces raisons, je ne conseille pas ce type d’os à mâcher. Il y a plus de risques que d’avantages, sans parler d’un dernier point : l’odeur nauséabonde dégagée par le moignon d’un os en peau de buffle rongé et source d’infections bactériennes.

is en peau de buffle toxique

Bois de cerf comme os à ronger

Les bois de cerf sont des structures osseuses que perdent chaque année les cervidés (Cerfs, caribous, wapitis). En frottant leurs cornes contre des arbres, les mâles cervidés provoquent la chute de velours recouvrant leurs bois. C’est le frottis de frayure.

Voici une vidéo qui explique la frayure et comment se régénère un nouveau jeu de bois de cerf.

 

 

Ces bois de cerfs sont ramassés, soigneusement triés et traités thermiquement. Ce sont des éléments très durs, naturels, sans agents de conservation, sans arômes et inodores.

Comme pour les os crus, je déconseille les bois de cerf pour les chiens masticateurs agressifs. Du fait de leur extrême dureté, la fracture dentaire est souvent la conséquence pour ce type de chien.

Les bois de cerf conviennent pour les chiens masticateurs passifs ou modérés.

Ce type d’os contient du calcium, phosphore, glucosamine et de la chondroïtine. Choisissez une bonne qualité de bois de cerf (type AA+), bien taillé pour éviter toutes blessures lorsque le chien va le ronger. Évitez les vieux bois de cerf secs, crayeux ou traités (blanchis).

bois de cerf nathandal

Comme pour les os crus, choisissez un bois de cerf adapté à la taille du chien. Surveillez votre chien pendant le temps qu’il ronge son bois de cerf ! Si celui-ci commence à s’effriter ou présente des bouts coupants, retirez-le !

En règle générale, ces structures durent longtemps et peuvent être proposées sous deux formes : entières ou tranchés. Le bois de cerf tranché propose l’avantage au chien d’avoir un accès plus facile à la moelle osseuse, mais peut être plus friable par rapport au bois de cerf.

Jouets Kong

La mastication est un comportement naturel et primordial chez le chien.

Pour satisfaire ce besoin récréatif, ils existent différentes solutions : les os crus, les bois de cerf et les jouets fabriqués en fibres torsadées ou en caoutchouc.

Les jouets Kong sont devenus très populaires et remplissent parfaitement leurs rôles ludiques et éducatifs. Ce sont des jouets fabriqués aux États-Unis, en caoutchouc, très résistants et très sécurisés pour le chien. Ces jouets sont utilisés en dressage et comme récompense. On peut les remplir d’un aliment ou de friandises.

jouet kong extreme

Ces jouets sont idéaux pour la mastication, ils sont pratiquement indestructibles avec un centre creux qui peut être facilement rempli de délicieuses friandises. Ils sont disponibles en différentes tailles pour différentes races de chiens et également disponibles en quatre types de caoutchouc pour s’adapter à tous types de mâchoires.

Rouge = le KONG Classic, destiné pour les masticateurs moyens

Rose = le KONG chiot, spécialement adapté pour les chiots en période de changement de dentition, avec les gencives sensibles.

Violet = KONG Senior, fait d’un caoutchouc doux, mais durable, adapté pour les chiens âgés

Noir = KONG Extrême, fabriqué à partir d’un caoutchouc plus durable et plus résistant, recommandé pour les chiens fort masticateurs. Vous vous rappelez ? Les chiens masticateurs agressifs ! Et bien c’est ce jouet que je conseille pour ce type de chien.

jouets kong variétés

Je consacrerai un autre article sur les jouets KONG tant ils peuvent apporter des effets positifs pour le bien-être de nos animaux de compagnie.

Conclusion sur les os pour chien 

Donner des os à son chien est un acte réfléchi avec des consignes précises :

  • Pas d’os cuit
  • Gros Os cru, adapté à la taille du chien
  • Surveillance pendant que le chien ronge son os
  • L’os est un élément récréatif (mastication), penser aux bois de cerf ou jouets Kong.
  • Si le chien est trop agressif vis-à-vis de l’os, préférer les jouets de type Kong.
  • Déconseillé de donner des os en peau de buffle, porc, mouton…

J’espère que ce (long) article sur les os pour chien vous a intéressé. N’hésitez pas à formuler vos commentaires, c’est avec plaisir que je les lirai ou répondrai.